À PROPOS DE LA COMPAGNIE DU DEUXIÈME

Le Deuxième représente le petit du Premier. Il est toujours derrière, et pourtant... Poulidor est un éternel Deuxième, mais on a l'impression qu'il a toujours été Premier. Le Deuxième est subrepticement coincé entre deux choses mais il s'épanouit dés qu'on le laisse s'exprimer. Le Deuxième est rarement le petit dernier de la famille, il doit se débrouiller tout seul. Au début, il copie l'aîné, puis il prend son envol en solo, dés qu'il sent une brise favorable. Ici, La Compagnie du Deuxième s'est envolée très vite toute seule, plus vite qu'un premier ne l'aurait fait.
Le Premier c'est la référence. Le Deuxième c'est la référence avec la sagesse en plus. Le Deuxième montre du respect envers le Premier et c'est en quoi il mérite d'être le Premier. Ne dit-on pas: "un Deuxième vaut mieux que deux Premiers ?" - non, c'est vrai, on ne le dit pas.
Le Deuxième, c'est le chiffre Deux. Le Deux, c'est la création. Tout est basé autour du Deux. Le Deuxième fait vivre le Premier car sans le Deuxième le Premier n'existe pas, la vie est impossible. Deux noms et deux prénoms. Françoise Milet et Pierre Sévérin. Dans ces mots à connotation artistique, aucune présence de la Deuxième lettre de l'alphabet, d'où l'importance de le préciser dans le nom de la compagnie.


Françoise Milet et Pierre Sévérin se rencontrent sur le spectacle de la Quincaillerie Parpassanton (Cirkatomik). Après trois années de discussions prolifiques, ils décident de créer en 2004 leur propre compagnie : La Compagnie du Deuxième.
En 2017, ils ont une dizaine de spectacles à leur actif et créent également des spectacles sur mesure.
Ils aiment bien manger.
Leur maxime : La rue est au théâtre ce que le sucre est au pâtissier: une gourmandise.


En parallèle de la création et de la diffusion de spectacles, La Compagnie du Deuxième met en place des actions de développement culturel. Dés 2008, différents stages d'initiations et de pratiques artistiques sont organisés pour les enfants, adolescents et adultes de notre territoire. Le partage de notre savoir-faire est important et nécéssaire pour développer et tisser des liens sociaux.
Depuis 2010, la compagnie organise le festival La Montagne en Vue. Ces éditions qui lui permettent de renforcer son appartenance à la commune de La Montagne et de partager avec les habitants, les spectacles professionnels pour lesquels la compagnie a eu un "coup de coeur" lors de ses tournées.


La Compagnie du Deuxième est en convention triennale (2014-2017) avec la ville de Saint-Herblain, soutenue par la ville de La Montagne, le Conseil départemental de Loire-Atlantique et le Conseil Régional des Pays de la Loire.